A L’INSU DE MON PLEIN GRE !!!
 
Degun rappelle que ses écrits sont ceux d'un adhérent lambda et n'engagent que lui dans le cadre d'une expression libre, en aucune façon l'association les FDB!
 
Titre qui rappellera une grande époque cycliste hi,hi,hi !!!
Depuis l’annonce des 3 corticoïdés Parisiens lors de notre finale perdue, l’ovalosphère s’ emflamme.
Bien sûr que la valise de corticoïdes  RTL y regardera à 2 fois avant d’attaquer le Racing comme ils le firent pour notre club.
D’abord parce qu’on ne touche pas à la Capitale fief de nos costumes 3 pièces de la ligue et de la FFR, ensuite on n’attaque pas Lorenzetti le chantre du bon goût puisque paraît-il le futur sponsor serait FESTINA (histoire de prendre ses médocs à la bonne heure comme un jour de finale) , enfin mais surtout parce qu’il n’est pas question de mettre les mains dans le cambouis de Carter  l’ îcone Néo-z.
Pourtant les mauvaises langues qui comme moi ne comprennent rien en drogues, médocs et autres saloperies ne font que des constats.
- juste lire le nom des 3 marqueurs du Racing en finale : Rokocoko, Carter et Imhoff….et lire le nom des 3 plombés aux corticoïdes !!!!
- Lire les interventions médiatiques et comparer avec celles sur le RCT pour la valise RTL…N’est-ce pas Mathieu Lartot.
- Constater que les cyclistes se plombent toujours avant le Tour De France…dernier en date, Wiggins piqué aux corticoïdes au début de son tour gagnant…et menacé d’enquête.
- Si j’ai tout bien lu et compris, cela semble être courant et normal dans le monde d’Ovalie.
 
En attendant, on ne saura jamais, puisque l’affaire sera « étouffée » si sans ces 3 joueurs plombés le Racing n’aurait pas perdu !!!...Par contre l’interdiction faite à Nonu de jouer à Barcelone est bien réelle !!!
 
LA ROCHELLE/TOULON :
Nouveau match d’homme dans lequel défense et combat furent de la fête Rochelaise. Nos guerriers étant bien rodés depuis Toulouse, ils ne se sont pas enlevés bien au contraire, avec pourtant encore une équipe largement modifiée.
Ce sont envoyés allègrement les Corsaires de la méditerranée face aux pirates maritimes….TIPIAK !!!
Match nul qui doit bien arranger Ruiz…Je vous laisse imaginer si un des deux galions (pas Jérome) avait baissé pavillon par l’incompétence de l’arbitre.
Là au moins, la bouteille à moitié vide (ou pleine) calme les esprits surtout quand on connaît les tites phrases assassines Mouradiennes ou  collaziennes.
En tout cas nouveau très bon résultat pour nos rouges et noirs qui maintenant ne peuvent plus déclarer jouer le maintien, être en reconstruction ou ne pas avoir l’effectif des autres grosses cylindrées.
LE RCT EST BIEN DE RETOUR, n’en déplaise à certains maffieux de la LNR, nous seront bien présents pour leur casser les burnes au Printemps...et
plus si affinités !!!
 
PLACE A L’EUROPE :
Alors que certains comme par exemple le Stade Français ou Brive vont attaquer la chamallow’s cup et d’autres la pastine Italienne qui assure des points pour finir meilleur second hein Toulouse, le RCT va se farcir 2 rosbeefs mode Saracens (nos successeurs) et Sale ainsi que de la Galloise miss Scarlet…c’est autre chose.
Cette coupe d’Europe toujours aussi aléatoire avec un tirage au sort qui m’interpelle toujours autant, va quelque part fausser notre TOP14 hivernal entre ceux qui font l’impasse et l’assument, ceux dont le tirage est digne de l’Euromillion et certaines poules dignes de Game of Thrones.
Pour autant, il me semble que nous sommes préparés suite aux dernières joutes et avec une infirmerie en net diminution.
Avec l’adversaire du jour, on sait à quoi s’attendre.
DU COMBAT, DU COMBAT, DU COMBAT.
Même si nos remplaçants font admirablement le job, quelques cadres seraient le bienvenue face à cette équipe complète devant et derrière…rien de porno hi,hi,hi….
 
CONCLUSION :
Messieurs les Anglais, même pour la bière nous tirerons les 1ers.
Notre accueil sera à la hauteur de l’adversaire, nos guerriers seront armés jusqu’aux protège dents, nos supporters assoiffés d’Europe taperont copieusement dans la gamelle d’avant match ET….nous vaincrons malgré l’immense respect que nous avons pour les Saracens.
 
Degun