Ce samedi, 21 heures à la terrasse d’un restaurant sur le port de Toulon, une légère brise tente de rafraîchir les corps moites et les cœurs chauds d’une quasi vingtaine de Fils de Besagne.

Membres du bureau et de commissions se retrouvaient, histoire de fêter une fin de saison hard mais tellement excitante : Déplacement inoubliable de 3 cars au Camp Nou, campagne d’abonnements réussie avec un score quasi identique à l’an dernier et surtout un investissement du nouveau bureau qui laisse de belles perspectives pour l’avenir…

Pourtant Quelques voyants oranges auraient pu laisser penser à de possibles difficultés pour l’avenir…A commencer bien sûr par une certaine lassitude de supporters, des finances compliquées et une saison finissant en eau de boudin !!!

Rigolade ! Rigolade quand tu nous tiens, on peut bien dire adieu prudence …..
Comme souvent, discussions autour de notre club de cœur, certains jouant les anciens combattants en reparlant d’une jeunesse que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…
La grande époque du Lycée Dumont D’Urville, Marcel Bodrero, les glorieuses des années 80 ,l’arrivée de Mourad au club, etc…..D’autres titillant les « grognards » de Mayol, mêlant SAOS/SASP à mégaphone ou Pilou….

Soirée idéale donc jusqu’à ce qu’une jeune effrontée interpelle Degun  parce qu’il  n’avait pas pondu de News sur la défaite Nou Campesque !!!
Ho, jeune insolente que voulais tu que Degun écrive ??? HEINNNNNNNNN

Que Nous avons mangé la feuille de match, que le gros rouge qui tâche (sans modération) nous a pourri la finale, que l’arbitre a compensé sa décision en oubliant d'autres décisions « majeures, que nous avons cru à la poupée qui tousse trop tôt en oubliant que les corones peuvent apporter le supplément d’âme, que certains de nos guerriers peuvent avoir un carton rouge pour « faute professionnelle, etc…..qu’en guise de show le brave Bob m’a définitivement explosé le peu de sonorité qui me restait, que beaucoup dans le stade devaient jouir dans leurs barboteuses vu le nombre d’abrutis se délectant des « et ils sont où… », que le con nous incitant à rester dans le stade jusqu’au feu d’artifesse avait juste oublié (ou pas) de dire à la tribune Rouge et Noire que le spectacle était dans le dos de notre tribune et donc   RIEN VU…..

Non jeune effrontée, Degun n’avais pas l’envie d’écrire tout cela, il préférait se rappeler de ce déplacement FDB, pourtant long, mais tellement sympa avec ses rigolades et chambrages dans le car de supporters tous aussi positifs qu’un coureur cycliste, il préférait se rappeler de sa découverte certes rapide de Barcelone, des Ramblas, du port, et surtout  du phénoménal Nou camp et des rencontres hautes en couleur émaillant cette journée d’Ovalie…Impressionné par l'immensité de la boutique du Barca et des prix pas du tout Primark. gups !!!

Voilà jeune impertinente ce que Degun n’a pas voulu écrire, faut le comprendre, s’il pense encore à cette déroute il déprime..et à l’approche des vacances faut se préserver..hi,hi,hiBises estivales à tous et…

A l’an qué ven rugbystique…

Degun